Le "choix scolaire"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le "choix scolaire"

Message  Chiri le Mer 11 Mai 2011 - 16:48

J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis des mois...ça me torture et je ne trouve pas LA réponse. scratch

Comme aujourd'hui (en lisant André Meynard study ) je suis encore dans le doute,
je voudrais demander aux Sourds du village(même les "devenus..") si ils devaient demain retourner à l'école, choisiraient-ils:
- une classe où l'enseignant oralise seulement, en revenant sur le cours 1 ou 2 heures par jour avec des aides visuelles et des gestes.
ou
- une classe où l'enseignant est également sourd et parle la LSF, en allant travailler l'oral 2 ou 3 heures par semaine ???????


Que peut-on comprendre dans une classe faite pour les entendants (et encore déjà pas évidente pour certains)?
Quel effort doit-on fournir? confused

Chiri
Citoyen
Citoyen

Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Mer 11 Mai 2011 - 17:28

Là, pour moi la réponse est très claire : ce sera une école bilingue, une vraie, avec un enseignant (sourd si possible !) qui signe parfaitement (donc immanquablement on ne va trouver pratiquement que des Sourds !), et dans laquelle tout l'enseignement est fait en LSF.
Comme 99,99 % des Sourds de ma génération, l'oralisme j'ai subi et je ne tiens pas du tout à recommencer ça : au mieux je m'ennuyais et je devais me contenter de lire ce que j'avais sous la main et de me débrouiler avec ça. Et au pire ? C'est carrément l'horreur.
A mon avis, placer un enfant sourd dans une classe d'entendants est de la maltraitance, surtout s'il y est tout seul.
Là, c'est une réaction brute de décoffrage, à chaud : je reviendrai pour préciser et nuancer...

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Chiri le Mer 11 Mai 2011 - 22:26

Je comprends parfaitement, je suis la reine des réactions brute de décoffrage Rolling Eyes .


Je précise que ma fille commence tout juste à essayer de faire des phrases en LSF....evidemment ça va aller vite mais ça nous demande, à toutes les deux, énormement de travail et je ne sais pas quels niveaux en LSF et à l'oral elle aura atteind en septembre..
Je suis en train de me rendre compte de la bêtise de ce raisonnement normatif: en septembre(et sûrement toute sa vie) pitchoune aura forcemment une comprehension en LSF plus élevée qu'à l'oral...

Je l'ai ecrit plus haut, ça me torrrrrrrture!

Chiri
Citoyen
Citoyen

Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Brakdur le Mer 11 Mai 2011 - 22:29

Je remercie chiri de poser la question car en tant qu'entendant je n'osais la poser. Enfin surtout comment la formuler. Merci aux réponses qui vont me permettre de comprendre.

Brakdur
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Masculin Localisation : Noisy le Grand (93)
Date d'inscription : 30/04/2011
Messages : 1164

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lanvin le Jeu 12 Mai 2011 - 11:12

c'est un sujet d'actualité Smile

Donc de mon côté je suis "pour" un enseignement 100% LSF avec en seconde langue le français mais obligatoirement et au rythme de l'enfant Smile Après, écrit ou oral, pffff difficile .... si l'enfant a envie de connaître l'oralisme (et lecture labiale) et qu'il en a les capacités, je pense qu'il faut le faire mais, si ça ne passe pas, il ne faut pas insister, il pourra toujours s'y remettre plus tard si l'envie lui vient Wink
Mais je suis "pour" l'apprentissage du français car malheureusement tout est en français et qu'on soit d'accord ou pas avec ça, c'est un état de fait et qu'on soit sourd ou entendant, c'est quand même bien utile de lire le français au jour d'aujourd'hui en France Wink

En poussant le raisonnement un peu loin je dirai que je suis pour un enseignement LSF pur dans toutes les matières et du français signé (je vois les gros yeux de Toutatis Very Happy ) pour l'enseignement du français (c'est à dire que les signes sont utilisés mais les structures grammaticales du français sont progressivement utilisés dans cette matière pour essayer de bien montrer différences avec la LSF Smile ) ....

Après chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il trouve plus ou moins proche de chez lui Smile

Je ne sais plus où tu vis mais à Paris, il s'est ouvert une nouvelle classe bilingue (enseignement uniquement en LSF si j'ai bien compris Wink ) pour les classes primaires Smile Dis moi si cela t'intéresse, que je me renseigne Smile

Lanvin
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Date d'inscription : 05/01/2011
Messages : 3301

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 16:23

Dans l'ensemble, je suis d'accord avec Lanvin sauf sur un point très important : c'est justement pour l'enseignement de la langue française que le français signé doit être absolument évité ! Ce n'est pas une langue, et surtout le français signé fait obstacle au sens.
Dans d'autres matières comme le dessin ou le sport, à la rigueur : on manque d'enseignants entendants compétents en LSF...

Et puis personne n'a jamais suggéré de faire l'impasse sur l'apprentissage du français : il est incontournable au moins dans sa forme écrite ! Simplement il faut le faire au rythme de l'élève, sans vouloir brûler les étapes : d'abord des bases solides dans sa langue première, et la maîtrise des fonctions langagières.
Quant à l'oral, c'est selon les capacités et l'envie : le tout est de ne pas se focaliser là-dessus et de ne pas en faire un préalable à tout le reste, comme c'est le cas dans les établissements oralistes.

Les élèves qui ont bénéficié d'une éducation bilingue sont encore peu nombreux mais ils ont grandi et sont aujourd'hui dans la vie active (ceux-là ont en quelque sorte "essuyé les plâtres") : on constate aujourd'hui que leurs compétentces en français oral sont ni plus ni moins celles de ceux qui ont subi l'oralisme. En revanche dans le domaine de l'écrit, des connaissances scolaires, de l'autonomie, il n'y a pas photo !

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lanvin le Jeu 12 Mai 2011 - 17:47

je vais poser une question indiscrète donc vous ferez comme si je ne l'avais pas posé si vous ne souhaitez pas y répondre Very Happy

Toutatis, vous vous exprimez dans un français impécable, avec des connaissances que nombreux entendants ne maîtrisent pas et une connaissance de d'autres langues qui me sidèrent Smile
Ma question est, quel est votre secret ?? Very Happy Ce que je veux dire c'est, quelle éducation avez vous connu justement pour maîtriser aussi bien la langue française ? Smile

Lanvin
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Date d'inscription : 05/01/2011
Messages : 3301

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Chiri le Jeu 12 Mai 2011 - 18:19

Plus j'y pense(et plus je vois ma fille apprendre en LSF) plus je doute du choix que j'ai fait pour la rentrée..... pale

Chiri
Citoyen
Citoyen

Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 18:47

je retrace rapidement mon parcours afin d'éviter à ceux qui ne le savent pas et/ou qui ne se souviennent pas pour ensuite donner mon avis. Je vais commenter à côté en couleur...

Port de prothèse auditive à 2 ans. Tout va bien, j'ai accepté mes appareils très vite sans aucun souci

Je vais en maternelle (entendant) => équipe avertie de mon cas Avec une mère comme la mienne, il fallait suivre à la lettre... j'ai eu la chance d'avoir des personnes très gentilles, mais pour donner un point de vue objectif, je ne pense pas qu'il y a eu un réel "apprentissage", je ne me souviens de pas grand chose, mis à part les fêtes d'écoles, l'ambiance...mais je sais qu'en maternelle on apprend quand même des choses. donc ça ne m'a pas vraiment marqué. MAIS, je me souviens que ma maîtresse me parlait en face, articulait, venait me voir, s'agenouillait, le reste de l'équipe et même la cantine, faisait attention. Est ce parce que l'on est petit? En tout cas, j'ai aimé ce monde entendant où j'ai appris à parler, utiliser ma voix et m'exprimer comme les autres.

CP/CE1/CE2 (entendants dans une école privée) => équipe avertie de mon cas Je crois que c'est la période la plus horrible de ma scolarité... j'ai beaucoup souffert... mais je pense que c'est " pas de chance " et qu'il ne faut pas généraliser... Je passais quasiment mes journées en punition près du bureau du proviseur, la prof dont je me souviens pétait des câbles, elle était dépressive... Dans la cour je jouais pas.. je pense que à cette periode je devais être une peste quand même... mais il y a un rôle de l'enseignement à faire, mais s'occuper d'un élève sur toute la classe et celui ci en plus "handicapé" c'est pas forcément une partie de plaisir... Heureusement j'ai trouvé dans cette école une amie avec qui j'ai partagé toute ma vie à aujourd'hui et demain encore... Elle a été mon équilibre.

CM1/CM2 (entendant) => équipe avertie de mon cas Miracle !!! Periode la plus top de ma scolarité. Je tombe sur un enseignant qui me fait découvrir la classe, parle de mon "handicap" à tout le monde comme si c'était dans le programme, il me laisse 1 journée entière à découvrir tout les recoins de la classe, participer ou non, les élèves à la cour me pose des questions, il jetait un oeil dans le coin... le lendemain j'ai dit: OUi !!!! Ils ont été tous adorables avec moi, j'avais des copains/copines, la directrice était sévère/ferme mais très gentille et avait un très bon sens de relationnel avec les enfants. Nous étions dans une classe moitié CM1, moitié CM2, chapeau à cette enseignant que je remercie du fond de mon cœur pour son investissement pour moi en faisant partager les autres.

6ème,5,4,3 ( je m'inscris à l'institut baguer, j'intègre un groupe de 6 sourds avec 2 éducateurs spécialisés dans une école et classe entendante ) => Ce n'est pas la période que j'aime le plus, mais j'avoue que sans ces éducateurs aussi interprête, je ne m'en serais pas sortie dans le programme.... il y avait un suivi des cours, on ne faisait pas les devoirs il fallait les faire à la maison, mais on faisait le même genre de devoirs EN PLUS donc du travail EN PLUS que les entendants, mais dans le but de comprendre et que ce soit acquis. Révisions, choses utiles aussi quand on a pas forcément les parents derrière nous et surtout quand ils savent pas comment s'y prendre. Le négatif ? vis à vis de moi, c'était les professeur, comme je m'en sortait mieux que les autres, j'étais comme un entendant, et ça m'agaçait fortement..........j'ai beaucoup souffert du fait d'avoir cette sensation, qu'on ne me croit pas... que je suis pas " sourde " et ça me déprimait car j'essayais de toujours bien faire et gagner l'estime de ces personnes. Autre chose, nous avions aussi des orthophonistes qui venaient de temps en temps et ça je supportais pas.... parce que c'était nul, je perdais mon temps et oh mon dieu que cela me fatiguait.... ensuite elles faisaient des rapports ( psycho ou je ne sais quoi... mais nul aussi ) le fait d'être obligé, j'en avais marre.

Re 3ème car me manquait quelques points à mon brevet scolaire ( même principe mais dans une autre école ) => Même principe mais cette fois avec une école qui avait l'habitude de ces " sourds " dans le coin... on était potes avec tout le monde. Mais cette fois, les 2 éducatrices que j'ai eu, je trouve qu'elles n'avaient pas les même compétences que mes autres éducateurs dans l'autre collège, au niveau des matières... c'était plus... elles suivaient le cour avec nous et on revoyait tout ça ensemble... Pas de chance encore, il y en avait une elle m'aimait pas trop... et pareil, ces moments où ce corps enseignant vous regarde du style " nous la fait pas, tu entends très bien, tu comprends très bien ne nous prend pas pour des cons " ..... c'est d'ailleurs là bas que j'ai rencontré LILOU aujourd'hui ma best.

Seconde, première, terminale ( je m'inscris à l'INJS, cette fois nous sommes que 2 dans ma classe et école entendante, mais dans d'autres sourds en groupe sont dans d'autres classes selon l'orientation choisie.) Nous avions 1 interprète pour les cours les plus difficiles et 1 autres pour le domaine physique/maths) J'étais dans un Lycée d'art graphique, donc la majorité de nos matières c'était l'Art... beaucoup de pratique... peu de blabla. Mais on avait aussi des matières lié à l'art où on parlait beaucoup... donc l'aide de l'interprète parfois aidait surtout quand c'était dans le noir pour la videoprojection. C'était l'histoire de l'art, ça se passait toujours dans le noir, interprète écrivait le cours... les éléments essentiels surtout, faisait un résumé... et on recopiait.... recopier... recopier... et moi j'ai passé un stade où je n'en pouvais plus, je m'endormais sans pouvoir résister ( vraiment !!! )
Nous avions la chance d'avoir une personne dans la matière de physique/chimie ( pas de souvenirs des maths on en avait pas je crois ) elle ne savait pas signer... elle était en quelque sorte, une prof de ces matières en renfort pour nous 2.

Ensuite je termine ma scolarité avec 3 ans dans une école privée sans aucun soutien. Les salles sont petites, je me mettait toujours devant et devait avertir chaque intervenant pour chaque cours, qui, je précise... pour une semaine de cours, toutes les 2 heures les cours étaient différents donc d'intervenants différentes.. expliquer à tout ces intervenant + équipe ( une cinquantaine? ) mon cas... Ce sont des professionnels qui viennent parler de leur metier et faire un cours, donc même si l'on dit qu'il faut faire ceci cela pour moi, ça s'oublie au bout de 5 min... j'ai laissé tombé et je comptais plus sur moi. Le plus dur à été certains cours qui devait se faire dans une salle très grande et haute donc echo horrible....je laissais tomber pour copier ma voisine ( si elle écrivait..) à la fin du cours je demandais la feuille de cours du prof, qui parfois a été refusé.

Voilà en gros... désolé je sais c'est long et encore j'ai résumé... Si je devais reprendre l'école, je ne saurais quoi te dire car cela va dépendre du corps enseignants.... si il est bon ou mauvais, tel est la question.

à choisir, je préfère bien sûr une école entendantes avec intégration et éducateurs car cela possède certains avantages MAIS est ce que je n'aurais pas mieux trouvé ma place dans une école comme l'INJS ? j'ai vu que c'était pas du tout le cliché que l'on peut avoir,( une classe, des sourds, du silence et une ambiance de sourd... ) Non, j'ai été voir les ateliers, les jeunes de mon âge et mis à part cette ambiance de " sourd " et la catégorisation des sourd je pense que j'avais ma place... Je me serais moins fatigué... j'aurais moins perdu de temps... j'aurais appris peut être plus de chose? des programmes différents adaptés à "nous" , donc différents des entendants mais qui finalement est au même niveau.. je ne sais pas comment expliquer ça....

C'est très difficile de donner un avis, cela va dépendre de l'enfant même, cet élève. J'ai grandi dans une famille où je devais m'adapter ( je ne dis pas que ma famille ne s'adaptait pas.. elle m'aidait quand il fallait, mais c'était pas inné et spontanné de venir me voir pour être sûr que j'ai bien compris... ) c'était quelque chose de naturel pour eux et cela devait l'être pour moi.

Je ne regrette pas mon parcours car je sais à quel point ma mère s'est investit, s'est battue pour divers choses, à toujours cherché le meilleur pour moi à vouloir même en faire trop et finir par faire une erreur...

Quand je vois certains parents qui font juste du protocolaire mais s'en soucie pas plus que ça Suspect

Donc voilà le conseil que je donnerais car on ne peut pas ( je pense ) faire ou suivre le même parcours qu'un autre parce qu'il a dit que c'était bien ou mieux etc... tout est différent selon le cas.... Je te dis alors, suit ton instinct de mère... Tu te renseignes, tu découvres et apprends au fur et à mesure, tu seras bien mieux armée que ma mère ne l'était à ce niveau certes depuis des choses ont changés, mais en tout cas vous avez une autre arme commune bien plus importante, c'est l'amour de son enfant. Et ça...ça n'a pas de prix.


Dernière édition par Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 18:49, édité 1 fois

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lanvin le Jeu 12 Mai 2011 - 18:52

Chiri, ormi le choix que tu as fait, penses surtout aux possibilités que tu avais !!!
Je suis désolée, ne m'en veut pas mais j'ai aucune mémoire et je ne me souviens plus quel choix tu as fait pour ta fille ? Smile c'est une intégration parmi des entendants ? seule ou à plusieurs ? oralisme plutôt que LSF ?
quelque soit ton choix, ça sera ta fille qui te fera savoir si ça lui convient ou pas et si tu es à l'écoute, tu la comprendras et il sera temps de changer, elle est encore jeune Smile
Ne t'en veut pas, tu es dans une période d'essai et je pense que tu es vraiment à l'écoute de ta fille donc tout ira bien, tu t'adapteras au fur et à mesure des besoins de ta fille Wink c'est ça être une bonne maman Smile

Lanvin
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Date d'inscription : 05/01/2011
Messages : 3301

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 19:03

Je ne sais pas non plus quel choix vous avez fait mais je sais que dans le Nord le choix se résume à : oralisme ou oralisme, éventuellement assaisonné d'un peu de LSF... Donc il va falloir faire avec ça faute de mieux.

A 5 ans, rien n'est joué : à vous d'observer comment ça se passe et il sera toujours temps de rectifier le tir par la suite. Donc : relax !!! Very Happy Vous avez dû prendre une décision pour l'immédiat, en fonction de ce qui vous est proposé actuellement mais ce n'est pas un choix irréversible : dans un an, il y aura sûrement du nouveau.

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lanvin le Jeu 12 Mai 2011 - 19:20

je suis revenue te lire amplement Lys et ton parcours est vraiment intéressant Smile
ça montre bien que tout ceci dépend de l'élève mais aussi du corps enseignant ou accompagnateur Smile

Ce qui m'a toujours marqué dans tes dires Lys, c'est quand tu dis que ta mère t'a sans doute un peu trop couvé, c'est quelque chose qui revient assez fréquemment chez des enfants sourds de parents entendants Smile Les parents ont toujours envie de protéger leur enfant et j'ai l'impression que ce besoin est un peu plus grand pour des enfants sourds de parents entendants .... ce qui au final peut avoir un effet inverse et ne rendre pas suffisamment autonome l'enfant plus grand Smile

Lanvin
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Date d'inscription : 05/01/2011
Messages : 3301

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 19:31

Bon, alors, voilà comment ça s'est passé pour moi : pour la maternelle, assez peinard. Là, il suffisait de regarder ce que faisaient les autres et de suivre le mouvement : beaucoup de choses bizarres et d'autres plutôt rigolotes comme la peinture (je me rappelle la petite blouse pleine de taches et les pots de yaourt rangées en ligne près du tableau) ou la pâte à modeler (j'étais un sculpteur abstrait sans le savoir ! Laughing )... A la fin je savais déjà un peu lire : j'ai commencé par comprendre mon nom (écrit sur une étiquette collée sur la table) et la date car écrite au tableau tous les matins et ça changeait toujours dans le même ordre... seulement il en manquait un et ce n'est que plus tard que j'ai découvert l'existence du dimanche. Bon, ça on dira que c'est une petite imperfection du système ! Laughing

Pour le CP, je ne souviens que du décor de la classe et d'un épouvantable ennui ! J'ai fini d'apprendre à lire avec un manuel ("méthode dite "semi-globale" mais encore trop phonétique à mon goût) : j'avais toutes les journées pour me distraire avec ça...

Je précise que j'étais placé à l'école d'entendants du quartier...

Si ça intéresse, grâce à ma mémoire visuelle, j'ai pu retrouver sur internet la plupart de mes premiers livres : sauf ceux qui étaient recouverts de papier opaque... A cause de ce fichu papier je ne me souviens ni de la couverture ni du contenu... Donc, un conseil aux parents d'élèves sourds : pour protéger les livres scolaires, privilégiez le papier plastique transparent !


Dernière édition par Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 19:36, édité 1 fois

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 19:34

Oui lanvin, mais tout les parents ne sont pas tous comme ma maman. Elle, etait et est vraiment extrême... donc c'est vraiment au cas par cas.

Pour en revenir dessus, je pense que l'avis de l'enfant est AUSSI importante... bien sûr ce n'est pas lui qui va choisir sa scolarité car il est n'est pas en mesure de répondre avec objectivité... mais je sais que, ma mère m'a toujours demandé comment ça se passait l'école...elle suivait vraiment avec attention le moindre détail, mais pour ne pas non plus l'embêter, je disais rien.... Pour moi, c'était moi qui était pas normal... mais aujourd'hui je sais. Quand je suis devenue plus grande, la communication avec ma mère était plus facile ( que sur ce plan hein.... ) Et donc avec le temps j'ai pu faire mes propres choix avec le soutien de ma mère, donc c'est en faisant des erreurs ou pas, que l'on apprend.

Si Demain je devais choisir le parcours de mon enfant s'il était dans le même cas que moi, je ne suis pas sûre de pouvoir y répondre aussi facilement !! malgré le parcours, malgré l'expérience de ma mère... tout se jouerais à des détails pour moi. Que je pourrais seule ( mon couple ) avec notre enfant, décider dans le PRESENT. Tout en prenant note de l'expérience mais il ne faut pas non plus en faire une paranoïa ou se priver à cause de cette mauvaise expérience, juste faire attention.

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 19:36

Toutatis a écrit:Bon, alors, voilà comment ça s'est passé pour moi : pour la maternelle, assez peinard. Là, il suffisait de regarder ce que faisaient les autres et de suivre le mouvement : beaucoup de choses bizarres et d'autres plutôt rigolotes comme la peinture (je me rappelle la petite blouse pleine de taches et les pots de yaourt rangées en ligne près du tableau) ou la pâte à modeler (j'étais un sculpteur abstrait sans le savoir ! Laughing )... A la fin je savais déjà un peu lire : j'ai commencé par comprendre mon nom (écrit sur une étiquette collée sur la table) et la date car écrite au tableau tous les matins et ça changeait toujours dans le même ordre... seulement il en manquait un et ce n'est que plus tard que j'ai découvert l'existence du dimanche. Bon, ça on dira que c'est une petite imperfection du système ! Laughing

Pour le CP, je ne souviens que du décor de la classe et d'un épouvantable ennui ! J'ai fini d'apprendre à lire avec un manuel ("méthode dite "semi-globale" mais encore trop phonétique à mon goût) : j'avais toutes les journées pour me distraire avec ça...

Je précise que j'étais placé à l'école d'entendants du quartier...

tu résumes assez bien lol ( sauf que le dimanche ne m'a pas perturbé lol ) le début ressemble un peu à mon parcours.

Moi j'ai appris à lire très vite et j'adorais ça... d'ailleurs même au lycée j'adorais me porter volontaire pour lire mais on en avait marre de toujours me choisir à défaut d'autre volontaire... Merci TINTIN ( bande dessinée ) où vous devinerez que le langage est plutôt bon pour la jeune fille que j'étais...

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 19:43

Tintin, moi c'était plus tard, vers 10 ans : j'ai commencé avec Pif, l'année où j'étais au CE1 ! Wink

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Chiri le Jeu 12 Mai 2011 - 19:57

Effectivement nous n'avons pas beaucoup de choix içi...

Pitchoune sera dans une classe d'entendants seule ou avec un ou deux autres élèves sourds, en ayant dans l'école un maitre spé(pratiquant peut être une langue entre le français signé et la lsf) et une orthophoniste.
Je ne veux pas être radicale(mais j'ai malheureusement tendance à l'être...) et je ne suis pas anti implant(mais je ne le veux pas pour ma fille) mais tous les enfants que j'ai vu dans cette école sont implantés et ça depuis, pour certains, l'âge de 18mois....et ça m'a troublé....Ces enfants savent à peine dire bonjour en LSF, leurs parents ne communiquent avec eux que par l'oral,pour certains les gestes sont même presque bannis, ils prennent des chemins tellement opposé à celui que je voudrais pour ma fille...
D'un autre coté, elle restera dans un milieu qu'elle connait,celui des entendants, duquel par contre elle ne peut pas tout capter...
Elle ne se sentira pas trop differente et pourra continuer à "dialoguer en babillage" comme elle aime le faire...

L'autre classe que nous avons visité est une classe en LSF uniquement avec tous les niveaux de maternelle réunis, où pitchoune rentrerait dans le monde des sourds, verrait que les signes je ne les invente pas, que d'autres adultes et enfants parlent cette langue mais où elle devrait aussi accepter sa différence et aller chez l'orthophoniste en plus de l'école.


Enfin je ne sais plus trop, j'ai le cerveau vraiment encombré...mais comme vous dites elle a 5ans, on a le temps de faire notre choix...les apprentissages ne sont pas encore trop ardus, je peux les reprendre à la maison en LSF, pour l'instant! Razz



En fait moi, même si je peux être très tendre, je ne suis pas du genre à couver(d'ailleurs je le repproche à son père!) mais plutôt du genre à vouloir ouvrir la cage pour laisser le poussin prendre son envol.
Je peux porter ma fille sur 5kilomètres si elle est fatiguée mais je peux la laisser courir 20 mètres devant si elle est énervée(et dans ce cas c'est moi qui aurais besoin d'être portée.. Rolling Eyes ) j'essais d'être à l'écoute des differents besoins de la vie.



Et concernant les PIF et tintin, j'en ai trouvé une pile l'année dernière dans les restes de la braderie...on est paré!

Chiri
Citoyen
Citoyen

Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 20:08

Chiri, je suis TRES CONTENTE que ma maman ne m'est pas implanté !!!!
Je me souviens très bien de certains moments quand j'étais petite, et je peux te dire, que le travail qui a été fait avec ma maman et mon orthophoniste ( admirable !!! ) était et est toujours une très grande fierté !!!!

On se sent toujours différents des autres... ne serait ce que par l'éducation tout simplement? ça touche tout le monde !!!

Ce qui est très important, je pense, c'est ces personnes qui vont entourer ta fille, sachent lui parler correctement. C'est à dire, par exemple mon orthophoniste, elle n'a JAMAIS utilisé les signes...( je sais pas si elle pratiquait d'ailleurs... ) mais UTILISER le potentiel de l'enfant de façon positive.

Quant à mes éducateurs au collège, qui eux parlaient et signait, avec moi ils savaient QUAND j'avais besoin des signes, sinon, c'était oral ( bien que les signes étaient présents, mais disparaissaient discrètement .....)

Je suis vraiment très fière, malgré mon parcours A CAUSE DU CORPS ENSEIGNANT POURRI !!! j'ai eu la chance d'avoir une maman qui m'a toujours soutenue ( attention, je n'étais pas pourri gaté !!!) elle savait quand j'avais tort ou non et elle savait me le dire, le bien et le mal... et que les gens qui m'entouraient qui me faisait du mal, comme gérer...

Voilà chiri, c'est normal que tu réagis comme ça... c'est l'instinct de maman.... tu seras toujours inquiète. Mais heureusement, grâce à l'éducation que tu as, que tu donnes à ta fille, la relation sera plus facile et le parcours aussi.... je pense... Pourtant avec ma mère ce n'était pas rose tout les jours...Elle a du supporter de nombreuse fois mes crises de nerfs parce que je ne voulais pas aller chez l'audio prothesiste ou chez l'orthophoniste, qui sont pourtant adorables !!!!! mais juste parce que j'étais FATIGUÉE !! je n'en pouvais plus... elle m'a trainée quand même. Et ce pour mon bien.

Il est évident que le travail est doublé voir triplé...mais sans cela, je ne serais pas celle que je suis aujourd'hui. Avec mes qualités et mes défauts.
Bien sûr, ce que je dis n'est valable que pour moi... d'autres n'ont pas eu le même parcours et s'en sortent aussi bien.

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 20:10

Instinctivement, mon choix se serait porté sur la maternelle en LSF (et le fait que les niveaux soient réunis est un bon point : il se produit une dynamique d'entraînement, comme dans les écoles de village où l'instituteur fait la classe du CE1 au CM2. C'est plus compliqué à gérer, demande plus de travail de préparation mais c'est plus gratifiant sur la durée). L'ennui est que ce n'est que pour la maternelle et ensuite il faut trouver autre chose...
L'important est que votre fille soit au clair dans son identité : elle est sourde mais vit au milieu d'entendants, c'est un fait. Je vois tant et tant de Sourds et de sourds qui ont un problème d'identité et ça empoisonne toute leur vie...
Mais c'est à vous de voir ce qui convient le mieux pour l'instant, quitte à changer d'avis par la suite.

Pour l'instant, tout ne va pas si mal et donc aucune raison de paniquer ! Wink

Moi aussi, je visite les brocantes et à défaut de Pif j'ai trouvé deux ou trois livres que j'ai lus tout petit, dont le tout premier dont je me souviens... je me demande pourquoi il m'a marqué à ce point !

Il vaut mieux ne pas me demander ce que je pense de l'implant : de toute façon c'est facile à deviner !
Et pour ce qui est de l'appareillage, j'ai toujours refusé catégoriquement et je ne regrette rien ! L'orthophonie, idem : de toute façon personne ne s'est risqué à insister deux fois !


Dernière édition par Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 20:15, édité 1 fois

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 20:11

J'ai oublié d'argumenter cette histoire d'implantation. Je n'en avait pas réellement besoin. Mais les médecins n'ont pas hésités à dire " implantée là c'est mieux ", la facilité..... aujourd'hui je suis incapable de te dire si l'implant et bon ou mauvais, encore une question à voir en fonction des situations.

J'ai accepté mes prothèses, j'ai refusé l'implant rien qu'à la vue des autres ça me rendait dingue... ( mais ce n'est qu'un avis perso !!!! )
Je pense que l'implant doit être mis quand IL LE FAUT vraiment...et qu'on a pas d'autres solutions... Ensuite, à l'âge actuel j'aurais aimé quand même qu'on me demande mon avis, car c'est quelque chose de lourd à porter ( à mon goût )

mais je dis ça... peut être que les prothèses auditives c'est pareil pour les autres, trop lourd à porter aussi ? et que pour moi c'est naturel....

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 20:19

Même s'il y a des points communs, il y a une sacrée différence entre Lÿs et moi !!
Et c'est tant mieux pour la qualité du débat : on a des points de vue très différents.

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Jeu 12 Mai 2011 - 21:16

Embarassed [je boude]

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Toutatis le Jeu 12 Mai 2011 - 21:27

Lÿs a écrit:Embarassed [je boude]
Mais non, il n'y a pas de raison de bouder : on a eu des parcours différents, ressenti les choses de façon différentes et c'est ça qui est intéressant ! Chaque témoignage est important et il n'y en a pas qui sont mieux que d'autres, du moment qu'il sont sincères.
Allons, Lÿs, revenez jouer avec nous ! Very Happy

Toutatis
Admin
Admin

Date d'inscription : 30/12/2010
Messages : 2710

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Brakdur le Ven 13 Mai 2011 - 7:25

Je vais préciser un "détail" sur la maman de Lÿs :
Elle la couve encore beaucoup trop.
Une chose m'a frappé aussi dans la famille de Lÿs : Personne ne signe.
Lÿs a tellement bien travaillé avec son orthophoniste et sa maman, qu'elle passe trop facilement pour une entendante. Ce qui est gênant pour elle car on oublie son handicape et on ne fait plus attention.

Brakdur
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Masculin Localisation : Noisy le Grand (93)
Date d'inscription : 30/04/2011
Messages : 1164

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Chiri le Ven 13 Mai 2011 - 8:37

Moi aussi instinctivement mon choix s'est porté sur la classe LSF...et puis j'ai écouté le discours des médecins,
de la directrice pedagogique de l'institut, des enseignants, des orthophonistes et j'en ai oublié un instant
ma conviction que nous devons tout faire pour cultiver nos differences.
Tant de choses sont si absurdes(et pas que dans ce domaine) mais ils en parlent tellement sérieusement que leur
parole devient vérité.

Concernant l'implant on va sûrement me le proposer à la rentrée et j'attends avec impatience de leur dire non.. Rolling Eyes
Quand on voit les tests qu'ils font passer aux enfants, on donne tout son sens à la formule de André Meynard:"la machine
à fabriquer du handicapé", je m'explique:
A notre dernier rendez vous, le medecin a disposé des images devant ma fille, lui a donné en vitesse le nom de chaque
chose sur chaque image, a pris une feuille, l'a mis devant sa bouche et a demandé à ma fille de dérrière son masque: "où est le chien?"
Evidemment pitchoune n'a rien compris, elle a montré la voiture et la maison et le medecin à chaque fois:
"noonn ce n'est pas ça!" Mad
Très interressant comme test, ces gens ont vraiment la foi, c'est incroyable...

Non LYS ne boude pas c'est très interressant ce que tu raconte sur ton parcours, c'est important d'avoir des avis differents sinon on avance plus.

Chiri
Citoyen
Citoyen

Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Ari le Ven 13 Mai 2011 - 8:53

Je ne suis pas intervenue depuis le début de cette discussion, mais je vous lis et relis et re relis!!!
Je ne me sentais pas le "droit" d'intervenir, je ne suis qu'une devenue sourde et donc j'ai une éducation et une culture entendante. J'ai beaucoup réfléchi, vraiment beaucoup!!!
Je dirais que bien que je sois une "devenue", j'ai essayé de comprendre, j'ai côtoyé des sourds differents, et j'ai posé beaucoup de questions, j'en ai encore plein en stock mais j'ai réussi à me faire une idée, toute petite...
Donc, avec ce que je sais maintenant, je pense que je privilégierais la LSF, tout en lui laissant une chance d'apprendre à oraliser et lire sur les lèvres,chef ne trépignez pas, j'explique!
Il faut quand même admettre qu'il est plus facile de se faire comprendre d'une société oralisante, si on en a quelques connaissances!!!

Chiri, je suis très admirative du travail que tu fais avec ta puce, et dis toi que tout parent normalement constitué, doute toujours, c'est normal. Que l'enfant soit sourd ou pas, il est bien plus difficile de laisser l'oiseau quitter son nid, lui laisser prendre certaines décisions quitte à ce qu'il se plante plutôt que de décider pour lui.

Quant à l'implant... Je n'en parle jamais ou très peu, je me sens un peu mal par rapport à l'implantation. Je suis implantée mais je ne suis pas forcément pour l'implant... Il y a comme un paradoxe!!!
Les médecins présentent ça comme la solution miracle... Mais ça n'a rien d'un miracle, c'est beaucoup de travail pas forcément suivi de résultats. Difficile d'en parler en 2 lignes.
Je peux ouvrir un sujet si ça interesse...
Sachez juste qu'on implante des bébés de 6 mois... ça fait réfléchir quand on sait ce que c'est!

Ari
modérateur
modérateur

Féminin Localisation : Creuse
Date d'inscription : 02/01/2011
Messages : 1537

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Ari le Ven 13 Mai 2011 - 9:01

Chiri, nos messages se sont croisés. Je voulais rajouter que si une de mes filles avait été sourde, à l'époque, sans rien connaitre des sourds, je crois que j'aurais fait confiance aux professionnels... Difficile de savoir par quel bout attraper les choses, et quelle décision prendre. Je crois qu'il est normal de se dire qu'ils savent quoi faire puisqu'ils ont l'habitude.. Par contre, et là, je suis sure de moi, j'aurais quand même voulu qu'elle apprenne la LSF, ainsi que les autres membres de la famille. Mais pour l'école, je crois que j'aurais choisi l'intégration. Preuve que, quand on a qu'un son de cloche...

Ari
modérateur
modérateur

Féminin Localisation : Creuse
Date d'inscription : 02/01/2011
Messages : 1537

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Lÿs le Ven 13 Mai 2011 - 9:46

Chiri a écrit:Moi aussi instinctivement mon choix s'est porté sur la classe LSF...et puis j'ai écouté le discours des médecins,
de la directrice pedagogique de l'institut, des enseignants, des orthophonistes et j'en ai oublié un instant
ma conviction que nous devons tout faire pour cultiver nos differences.
Tant de choses sont si absurdes(et pas que dans ce domaine) mais ils en parlent tellement sérieusement que leur
parole devient vérité.

Concernant l'implant on va sûrement me le proposer à la rentrée et j'attends avec impatience de leur dire non.. Rolling Eyes
Quand on voit les tests qu'ils font passer aux enfants, on donne tout son sens à la formule de André Meynard:"la machine
à fabriquer du handicapé", je m'explique:
A notre dernier rendez vous, le medecin a disposé des images devant ma fille, lui a donné en vitesse le nom de chaque
chose sur chaque image, a pris une feuille, l'a mis devant sa bouche et a demandé à ma fille de dérrière son masque: "où est le chien?"
Evidemment pitchoune n'a rien compris, elle a montré la voiture et la maison et le medecin à chaque fois:
"noonn ce n'est pas ça!" Mad
Très interressant comme test, ces gens ont vraiment la foi, c'est incroyable...

Non LYS ne boude pas c'est très interressant ce que tu raconte sur ton parcours, c'est important d'avoir des avis differents sinon on avance plus.

ça me fait trop penser à un " super, le meilleur, recommandé " de médecin dont je peux te donner le nom en MP car il est " connu " apparemment, mais mon dieu.... j'ai fait une crise de nerf quand j'étais petite à cause de lui et depuis je n'ai plus JAMAIS VOULU le revoir !!! et ma mère à accepté.
Il réagissait comme ton médecin, il me mettait aussi des bruits horrible que je traîne toujours maintenant comme des acouphènes... et en plus de ça, je ne sais plus quelle âge j'avais, je lui ai demandé si un jour ça irait mieux il ma dit d'un ton très sérieux et sec " c'est irréversible, tu seras comme ça toute ta vie ! " Depuis, tu te doute bien que j'ai refusé d'aller le voir, j'ai fondu en larme et ma mère l'a engueulé...et lui il dit " faut pas leur mentir, mieux vaut le dire maintenant et directement... " quand même... j'étais vraiment petite.

Lÿs
Citoyen d'honneur
Citoyen d'honneur

Féminin Localisation : RP
Date d'inscription : 01/01/2011
Messages : 1339

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Chiri le Jeu 26 Mai 2011 - 17:11

Voilà je ne doute plus(enfin presque), j'ai changé d'avis...non en fait j'ai toujours eu cet avis, je me suis affirmée.

C'est parti pour la classe LSF à la rentrée!

Chiri
Citoyen
Citoyen

Date d'inscription : 31/03/2011
Messages : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Ari le Jeu 26 Mai 2011 - 17:19

Super!!! Contente que ton choix soit fait; j'ai hâte d'être à la rentrée pour que tu nous racontes!!!!

Ari
modérateur
modérateur

Féminin Localisation : Creuse
Date d'inscription : 02/01/2011
Messages : 1537

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "choix scolaire"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum